Fuites : l'épreuve de sciences du CE1D est annulée

17/06/15 à 12:31 - Mise à jour à 15:07

Source: Belga

La ministre de l'Education Joëlle Milquet a annoncé mercredi l'annulation de l'épreuve externe de sciences (CE1D) à la suite de la divulgation de l'épreuve et des correctifs y afférents sur les réseaux sociaux

Fuites : l'épreuve de sciences du CE1D est annulée

© iStock

Le CE1D, épreuve externe en fin de deuxième année secondaire organisée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, certifie pour le cours de sciences le premier degré de l'enseignement secondaire (1e-2e années). Joëlle Milquet a déploré fortement "une addition de fuites jamais connues auparavant", alors que la procédure est "complètement identique" aux années précédentes. "Cette coïncidence pourrait susciter quelques questionnements", souligne-t-elle.

La certification pour le cours de sciences se fera dès lors sur la base des dispositions décrétales actuelles qui prévoient notamment que "le conseil de classe visé peut estimer que l'élève qui n'a pas satisfait ou qui n'a pas pu participer en tout ou en partie aux épreuves externes certificatives maîtrise les compétences attendues (...)"

Le conseil de classe fonde sa décision, pour la ou les disciplines concernées, sur "un dossier comportant la copie des bulletins des deux ou trois années suivies au premier degré, un rapport circonstancié du ou des enseignants titulaires de la ou des disciplines concernées ainsi que, le cas échéant, le projet individualisé d'apprentissage accompagné des documents y afférents".

Lorsqu'un élève fréquente l'enseignement secondaire organisé ou subventionné par la Communauté française depuis moins de deux années scolaires, la copie des bulletins d'une seule année scolaire peut suffire. Dès lors, les élèves qui étaient amenés à passer cette épreuve annulée sont considérés comme "n'ayant pas pu participer à l'épreuve externe certificative" de sciences, insiste la ministre.

En conséquence, la maîtrise des compétences de sciences fera l'objet d'une décision du conseil de classe sur la base de l'article précité. Le conseil de classe pourra également, toujours en vertu des dispositions décrétales, faire "porter au dossier tout autre élément qu'il estime utile", par exemple, précise la ministre, "les résultats de toute épreuve déjà organisée par l'établissement ou que celui-ci déciderait d'organiser encore durant la présente session d'examens et ce, dans le cadre de son autonomie pédagogique". Il appartient au conseil de classe de décider de la portée qu'il donnera à l'épreuve qui aurait été, le cas échéant, organisée dans le cadre de l'évaluation de cette compétence.

Le conseil de classe qui statuera souverainement pourra prendre en considération la "circonstance que les élèves ne sont en rien responsables de l'annulation décidée". Des fuites ont également perturbé ces derniers jours le bon déroulement d'une épreuve externe d'histoire CESS (6e secondaire), également certifiante, et de néerlandais CE2D (4e secondaire). L'épreuve d'histoire a déjà été annulée alors que la ministre devait se prononcer sur l'épreuve de néerlandais, qui fait quant à elle partie d'un projet pilote non certifiant.

Nos partenaires