Front social contre la réforme du financement de la Sécu

02/01/17 à 08:36 - Mise à jour à 08:37

Source: Belga

(Belga) Tous les syndicats ainsi que plusieurs mutuelles et mouvements sociaux d'envergure nationale se sont unis pour dénoncer, dans une carte blanche publiée lundi par De Standaard et dont Le Soir fait écho, la réforme du financement de la Sécurité sociale voulue par le gouvernement fédéral. Selon les signataires, cette "réforme porte des coups sévères à l'essence même du modèle de Sécurité sociale".

La FGTB, la CSC, le syndicat libéral, les Mutualités chrétiennes, Solidaris, les Mouvements ouvriers chrétiens flamand et francophone ainsi que Présence et action culturelle s'en prennent à un accord politique conclu au gouvernement fédéral le 16 décembre dernier. Leur principal grief concerne le nouveau mécanisme de financement. Actuellement, le déficit de la Sécurité sociale est systématiquement comblé par la dotation d'équilibre. Mais selon les organisations signataires, le gouvernement entend prévoir des exceptions à l'automaticité du renflouement. "Si les mesures d'économies budgétaires prises par le gouvernement dans le domaine de la Sécurité sociale ne rapportent pas assez, il est prévu que la dotation d'équilibre soit rabotée", explique le président de Solidaris, Michel Jadot, cité par Le Soir. Les signataires dénoncent également une disposition qui permettra de revenir sur des accords signés par les partenaires sociaux, et leur mise à l'écart de la gestion de la Sécurité sociale. "Le gouvernement prévoit désormais de créer un comité budgétaire, avec des fonctionnaires des Finances et du budget, et aucun représentant des syndicats et des mutuelles", déplore M. Jadot. "Sans changement de cap, que nous appelons de tous nos v?ux, ce sera la fin de notre modèle de sécurité sociale", concluent les signataires. Le projet de loi sera débattu au parlement au début du mois de janvier. (Belga)

Nos partenaires