Fronde des professeurs de religion flamands contre Mgr Léonard

10/05/10 à 09:29 - Mise à jour à 09:29

Source: Le Vif

"Le cours de religion n'en est plus un depuis longtemps. C'est un ramassis de considérations philosophiques. " Le primat de Belgique, André-Joseph Léonard, veut que l'enseignement de la religion soit à nouveau uniformisé et que cet enseignement porte avant tout sur Jésus.

Fronde des professeurs de religion flamands contre Mgr Léonard

© Epa

De la nouvelle ligne de Mgr Léonard, les professeurs de religion flamands ne veulent pas en entendre parler, indiquent lundi De Morgen, De Standaard et Het Nieuwsblad.

Mgr Léonard "réclame une seule ligne: la sienne. Et ce n'est pas la mienne", déclare le professeur de religion Jan Maes dans De Morgen. Il a écrit une lettre ouverte à Mgr Léonard avec plusieurs collègues. Les membres du corps enseignant craignent que la nomination de l'archevêque ne creuse encore le fossé qui sépare les jeunes de l'Eglise.

Un retour à la Bible Mgr Léonard ne veut plus que la religion soit un cours de société. Il veut un retour à la Bible, à la vie de Jésus et à la Chrétienté. Le corps enseignant flamand juge cela irréaliste dans des classes rassemblant des élèves non baptisés, des musulmans, des chrétiens et des athées.

"Le cours de religion n'en est plus un depuis longtemps. C'est un ramassis de considérations philosophiques. Il y tant d'enseignants, tant de manuels et tant de contenus différents. Je veux réintroduire une ligne claire", déclare pour sa part Mgr Léonard dans De Standaard.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires