Frédéric Deborsu "mis au vert" au service des archives par la RTBF

26/10/12 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Le Vif

Le journaliste, auteur du livre polémique "Question(s) royale(s)", est retiré de l'antenne et entame lundi prochain "une mise au vert", selon ses propres dires, au service documentation de la RTBF. La direction du service public se refuse à parler de sanction. "C'est une décision visant à ramener la sérénité", dit-elle.

Frédéric Deborsu "mis au vert" au service des archives par la RTBF

© Image Globe

Frédéric Deborsu disait lui-même, début de semaine, au moment de la sortie et de la présentation de son livre consacré à la famille royale, qu'il n'imaginait plus couvrir désormais l'actualité du Palais pour le compte de la RTBF. Ce matin, lesoir.be a annoncé que le journaliste est affecté pour un mois au service documentation (Infodoc), "afin de préserver la sérénité des débats". Le service public nous a confirmé l'information, insistant sur la volonté de "ramener la sérénité autour de Frédéric", dont l'ouvrage est violemment critiqué ou méprisé, jusque sur les ondes de la RTBF, depuis le week-end dernier.

"Ce n'est pas une sanction, c'est un façon de le mettre à l'abri. De le protéger." La RTBf refuse qu'on voie là un désaveu de sa part : "Nous n'avons jamais lâché Frédéric pour toutes ses enquêtes journalistiques. Dans ce cas précis, comme nous n'avons pas eu le contrôle éditorial sur son livre, nous nous distancions."

Première étape du divorce Deborsu/RTBF ? "Parler de divorce est prématuré." N'empêche : dès lundi,la RTBF faisait savoir par communiqué qu'elle se désolidarisait du contenu du livre de son journaliste, déjà en pleine tourmente médiatique. Mardi, Eddy Caekelbergs, en direct sur la Une, posait une question à son interlocuteur du jour sur "l'ouvrage de mon collègue [Deborsu] pour lequel, au ton que j'utilise, vous pouvez imaginer l'estime que je porte". Et lundi prochain, au Forum de midi, toujours sur la Une, le débat sera consacré aux livres traitant de la monarchie en Belgique, vu l'actualité liée à Question(s) royale(s), mais ni l'auteur ni l'éditeur (Renaissance du Livre) n'y sont conviés.

Frédéric Deborsu, joint par nos soins, se borne à dire qu'il ne se sent "en aucun cas lâché. J'aurais fait pareil [pour l'affectation à Infodoc] que ma direction si j'avais été à sa place. Je suis très serein. C'est une mise au vert. Pour le reste, je renvoie à ma direction et au service de presse."

Il nous revient tout de même que "la mise au vert" pourrait durer plus d'un mois et qu'au stade actuel, il n'y a pas de scénario prévu pour l'après "stage" (sourit Frédéric Deborsu) à la documentation. Et que RTL fait déjà les yeux doux au frère de Christophe, parti cette année de la RTBF à Vier. Contacté, RTL dément catégoriquement toute approche ou contact avec Frédéric Deborsu.

Thierry Fiorilli

Nos partenaires