Freddy Thielemans affirme qu'il n'y a pas d'agenda pour son retrait du maïorat

09/09/13 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Le Vif

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans (PS) a fait savoir lundi via l'agence Belga qu'il n'y avait pas d'agenda concernant un éventuel retrait de ses fonctions.

Freddy Thielemans affirme qu'il n'y a pas d'agenda pour son retrait du maïorat

© Image Globe

Se disant très étonné d'avoir appris par la presse les intentions que l'on lui prête de démissionner d'ici le début de l'année prochaine, Freddy Thielemans a souligné qu'il avait "assez de respect pour le conseil communal pour que celui-ci en soit le premier averti".

Ce commentaire du bourgmestre a été fait lundi après-midi, avant l'entame du conseil communal où le maïeur est attendu par l'opposition cdH et Ecolo pressée d'en savoir davantage sur les intentions réelles du bourgmestre, dont les quotidiens Le Soir et De Standaard ont prédit, il y a trois semaines, le départ d'ici le début de l'année prochaine, au profit de l'actuel président du CPAS Yvan Mayeur.

Depuis la fin de la précédente législature, des informations provenant des couloirs du PS ont fait état de l'existence du scénario suivant: Freddy Thielemans ne remplira pas son mandat de bourgmestre jusqu'au terme de la législature et cédera le flambeau à Yvan Mayeur, ce dernier ayant été désigné successeur potentiel par une majorité des membres de la section locale du Parti Socialiste.

Le moment de ce retrait n'aurait toutefois pas encore été fixé. Selon Le Soir et De Standaard, Freddy Thielemans profitera de la rentrée politique pour faire une annonce sur ce sujet. Le retrait anticipé interviendrait d'ici trois mois.

La démission "n'est pas à l'ordre du jour de mon agenda", a répété en fin de journée le bourgmestre, répondant à des questions à propos d'informations diffusées au cours de l'été et l'annonçant sur le départ. Il était interrogé à ce sujet par les chefs de file des groupes de l'opposition, Joëlle Milquet (cdH), Marie Nagy (Ecolo) et Fabian Maingain (FDF).

Ceux-ci ont exigé du bourgmestre qu'il clarifie ses intentions. Mmes Milquet et Nagy ont notamment rappelé à Freddy Thielemans qu'il s'était engagé pendant la campagne électorale à rester en place durant toute la mandature s'il était reconduit dans sa fonction à la tête de la Ville de Bruxelles.

"Je persiste à croire que quand on se présente pour l'exercer, il faut rester à cette fonction que vous exercez bien", a notamment dit Mme Milquet. "Il faut être clair, franc et sincère vis-à-vis des Bruxellois, et sortir de ce qui peut être une tromperie de l'électeur", a renchérit Marie Nagy.

"Ce n'est pas à l'ordre du jour de mon agenda. Ce n'est pas parce que la presse le dit que c'est vrai. Vous serez parmi les premiers avertis" si cela se produit, a très brièvement répondu Freddy Thielemans, passant aussitôt au point suivant de l'agenda du conseil communal de rentrée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires