Fraude fiscale : les flics financiers à nouveau menacés

10/10/16 à 09:50 - Mise à jour à 09:53

Source: Le Vif/l'express

L'OCDEFO, bras armé policier des juges d'instruction financiers, est toujours en sursis. L'office central de la police fédérale sera soumis, avant juin prochain, à une évaluation programmée pour le condamner.

Vu sa détermination sans faille depuis deux ans, le gouvernement Michel finira par avoir sa peau. L'Office central de la lutte contre la délinquance économique et financière (OCDEFO), le bras armé de la police fédérale en matière de criminalité en col blanc, semble à nouveau dans la ligne de mire des ministres de l'Intérieur et de la Justice. Cette fois, c'est par la tactique de l'évaluation que Jan Jambon (N-VA) et Koen Geens (CD&V) - et, derrière eux, la tête de la police fédérale - s'attaquent aux services centraux. Voici un nouvel épisode de la saga qui voit la Belgique perdre, lentement mais sûrement, une expertise reconnue internationalement en matière de lutte contre la criminalité financière, et notamment les fameux carrousels TVA, ce fléau qui, il y a à peine quinze ans, coûtait plus d'un milliard d'euros à l'Etat, chaque année.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires