Fraude à l'OWD: le comptable arrêté dans un café à Knokke

04/03/16 à 17:27 - Mise à jour à 18:25

Source: Belga

René Tonneaux, 64 ans, l'ancien comptable de l'Office wallon des déchets (OWD) qui est soupçonné d'avoir détourné plus de deux millions d'euros sur ses comptes personnels, a été identifié vendredi à 11h20 à Knokke alors qu'il buvait un verre dans un café, a indiqué le procureur du Roi de Namur lors d'un point presse.

Fraude à l'OWD: le comptable arrêté dans un café à Knokke

Le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq © Belga

Un client l'a reconnu à la suite d'un avis de recherche diffusé jeudi. Il a aussitôt averti les services de police.

Le téléphone portable de René Tonneaux avait cessé d'émettre à Anvers le mardi 16 février dernier mais depuis quelques jours, les enquêteurs avaient pu à nouveau le tracer.

On ne peut pas pour l'instant assurer qu'il n'a pas été, au moins brièvement, à l'étranger. Il s'est en tout cas rendu à plusieurs endroits de Belgique, notamment à Bastogne, Namur et Anvers, selon le procureur du Roi, Vincent Macq. Le sexagénaire a tenté à plusieurs reprises d'effectuer des retraits bancaires.

René Tonneaux était vendredi aux alentours de 17h15 en route vers Namur. Il sera entendu vendredi soir dans les bureaux de la police de Namur et puis par un juge d'instruction samedi matin. "Nous sommes à présent curieux d'entendre les explications de Monsieur Tonneaux", a commenté Vincent Macq.

D'après la substitute du procureur du Roi Sophie Debelle, les préventions de détournement d'argent par un fonctionnaire public et de blanchiment sont passibles d'une peine allant de cinq à dix ans de prison.

Pour le parquet de Namur, la première priorité était de retrouver le suspect. La seconde est de localiser l'argent "s'il y en a encore". "Il faudra également voir s'il a pu acquérir des biens et s'il est possible de récupérer ces biens par le biais de saisies", a précisé le procureur.

Vincent Macq a ajouté qu'une mallette contenant 10.000 euros avait déjà été saisie lors d'une perquisition et qu'une somme de 50.000 euros avait été bloquée sur un des comptes de René Tonneaux. La voiture de l'ancien comptable de l'OWD a également été saisie.

L'épouse de René Tonneaux est quant à elle en détention préventive à la prison de Lantin pour blanchiment d'argent. Des objets tels que des sacs de marques de luxe avaient notamment été découverts au domicile conjugal à Cognelée. Le mandat d'arrêt à charge de l'épouse a été prolongé d'un mois par la chambre du conseil de Namur le 23 février dernier. L'épouse a toujours affirmé ne pas être au courant des détournements opérés par son mari, indiquant que c'est son mari qui gérait leurs comptes. "La position de madame n'est pas tout à fait conforme à la réalité", a confié à ce sujet Vincent Macq rappelant qu'elle bénéficiait toutefois de la présomption d'innocence.

Le procureur a aussi indiqué que René Tonneaux avait réservé un voyage de longue date, dont le départ était prévu le 9 ou le 10 mars.

Nos partenaires