Fraude à l'OWD - La Cour des comptes détaille le mécanisme frauduleux

29/02/16 à 19:40 - Mise à jour à 19:40

Source: Belga

(Belga) La Cour des comptes a expliqué lundi en commission du parlement wallon comment un comptable de l'Office wallon des déchets a pu détourner pendant des années pour au moins deux millions d'euros d'argent public sans éveiller l'attention jusqu'au 13 février dernier.

Le comptable, qui a été l'interlocuteur de la Cour des comptes lors d'un audit en 2015, imputait des montants surestimés sur quelques-unes des 500 à 600 factures annuelles, dont la différence correspondait à ce qui était reversé sur ses comptes. La subtilité consistait à gonfler - dans le document financier mais pas dans le comptable - le ou les premiers chiffres des montants en faisant en sorte que les derniers - sur lesquels l'?il du vérificateur se focalise par habitude - soient identiques aux chiffres attendus. Les sous-totaux et totaux correspondaient grâce à une faiblesse du logiciel comptable, "obsolète et dépassé", qui ne bloquait pas sur ce type de manipulation. "Si nos observations et recommandations avaient été rencontrées, on aurait évité cette situation", selon la Cour. "Comptabiliser, payer, avoir accès au système informatique et avoir un comportement fonctionnel cloisonné, aboutit à ce type de problème". Le représentant de la Cour, manifestement excédé de constater que les recommandations de son institution n'avaient pas été mises en ?uvre depuis une dizaine d'années, a mis en garde le gouvernement wallon sur l'horizon 2020, année où la Cour sera chargée de certifier les comptes annuels de l'État fédéral, des Régions et des Communautés. Un décret garantissant la séparation des fonctions de trésorier et de comptable dans les organismes wallons doit entrer en vigueur au 1er janvier prochain. (Belga)

Nos partenaires