François-Xavier Blanpain pourra rester vice-président du CSA

22/09/16 à 15:08 - Mise à jour à 15:10

Source: Belga

(Belga) Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a décidé jeudi de ne pas sanctionner son vice-président cdH, François-Xavier Blanpain, soupçonné de conflit d'intérêts et de manque d'impartialité, a indiqué le ministre des Médias, Jean-Claude Marcourt.

"Je n'ai pas encore la décision motivée, mais le CSA m'a déjà fait savoir qu'il n'y avait pas lieu de considérer qu'un acte inapproprié ait été posé", a indiqué M. Marcourt, interrogé sur le sort de M. Blanpain par le député MR Olivier Maroy. Pour éviter toute polémique à l'avenir, le ministre a toutefois jugé qu'il pourrait être utile de "préciser un certain nombre d'éléments" pour l'avenir. Selon le journal Le Soir, M. Blanpain est soupçonné de conflit d'intérêts et de manque d'impartialité dans sa fonction de vice-président cdH du CSA. Il aurait servi d'intermédiaire, via sa société de consultance, entre l'ancienne ministre de Culture, Joëlle Milquet, et RTL. Il est également question de la présence, à l'insu du CSA, de M. Blanpain à une réunion organisée par le gouvernement wallon sur la radio numérique. Dans sa réplique, M. Maroy a déploré le maintien de M. Blanpain, ce qui va entacher, selon lui, la crédibilité et l'indépendance du CSA. "Il se serait grandi à faire un pas de côté", a-t-il notamment jugé. (Belga)

Nos partenaires