Francken reçoit 450 lettres de protestation contre la possible expulsion d'un adolescent

06/03/18 à 14:57 - Mise à jour à 15:04

Source: Belga

(Belga) Des élèves de l'école secondaire IKSO de Denderleeuw, en Flandre orientale, ont remis mardi 450 lettres de protestation au cabinet du secrétaire d'Etat en charge de l'Asile et la Migration, Theo Francken. Ils s'opposent à la menace d'expulsion qui pèse sur leur camarade de classe Ardian Nuhiji et sa famille.

Originaire de Macédonie, Ardian Nuhiji vit à Denderleeuw depuis huit ans avec sa famille. Fin février, sa mère et sa grand-mère ont été interpellées et emmenées au centre fermé 127bis de Steenokkerzeel en vue d'être expulsées. Adrian, son père et sa s?ur, étudiante de la Haute école Karel de Grote à Anvers, ne se sont plus montrés depuis lors. Pendant des années, la famille Nuhiji est restée engluée dans une procédure de demande de titres de séjour. "Cela fait huit ans qu'ils vivent en Belgique. Ils ont énormément investi dans leur avenir", déplore la titulaire de classe d'Adrian, Mieke De Neve, selon qui la famille est un "exemple d'intégration réussie". "Ils parlent parfaitement le néerlandais et participent activement à la vie sociétale", poursuit-elle. Selon Mme De Neve, "la procédure devrait être revue, plus courte et plus humaine". "C'est inhumain de renvoyer des gens dans un pays qu'ils ne connaissent plus, dans lequel ils sont devenus étrangers", estime-t-elle, ajoutant "nous espérons qu'Adrian pourra rapidement reprendre les cours". (Belga)

Nos partenaires