Francken : "Les demandes de régularisation en chute libre en raison du prix"

04/01/17 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Belga

Le nombre de demandes de régularisation en Belgique a drastiquement diminué en raison de leur coût pour les demandeurs, a indiqué le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA).

Francken : "Les demandes de régularisation en chute libre en raison du prix"

Theo Francken, secrétaire d'État à l'asile et la migration © BELGA/Virginie Lefour

La régularisation est une procédure de séjour exceptionnelle qui permet à une personne en situation irrégulière d'obtenir une autorisation de séjour en Belgique pour des raisons humanitaires ou médicales. Auparavant, ces demandes étaient gratuites. Depuis mars 2015, elles sont facturées 250 euros, un montant qui augmentera prochainement pour passer à 350 euros.

En 2016, à peine 4.226 demandes ont été introduites, souligne M. Francken, qui rappelle qu'une moyenne de 13.091 demandes annuelles était enregistrée lors de la période 2012-2014.

Le retard dans le traitement des demandes est également en train de se résorber, a indiqué le secrétaire d'État. Actuellement, l'Office des étrangers a encore un arriéré de 2.931 dossiers.

Nos partenaires