Francis Van de Woestyne nouveau rédacteur en chef de La Libre Belgique

10/09/13 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

Francis Van de Woestyne deviendra le 1er octobre le nouveau rédacteur en chef de La Libre Belgique, a annoncé mardi après-midi la direction d'IPM Group (qui détient et édite également La Dernière Heure) par voie de communiqué. Il succédera à ce poste à Vincent Slits, qui était à la tête de la rédaction du quotidien depuis 4 ans.

Francis Van de Woestyne nouveau rédacteur en chef de La Libre Belgique

© Facebook

François le Hodey, administrateur-général du groupe, assure que ce dossier est tout à fait distinct de celui relatif aux négociations actuelles entre IMP et Tecteo.

"Francis Van de Woestyne succédera à partir du 1er octobre prochain à Vincent Slits qui a assumé cette responsabilité avec succès au cours de ces 4 dernières années. Sous sa responsabilité, La Libre a connu une mutation profonde avec en point d'orgue une réforme de 2013 que tous ont qualifiée de grande réussite. Dans un marché difficile, La Libre a augmenté sa part de marché. Cette dernière année, le chiffre de ses abonnements, diffusion numérique incluse, a même augmenté", se félicite la direction d'IPM Group.

"Après quatre années intensives à la rédaction en chef, Vincent a profité du départ du responsable de la cellule économique, service qui fait partie des priorités de La Libre, pour repartir sur un nouveau challenge, plus circonscrit. Son travail a suscité la satisfaction de tout le monde. Ce changement à la tête de la rédaction se passe dans un excellent climat", assure François le Hodey, précisant que ce dossier était totalement distinct de celui relatif aux négociations actuelles entre IPM Group et Tecteo.

Francis Van de Woestyne est journaliste à La Libre depuis le 1er janvier 1980. Il y a assumé les responsabilités de chef du service politique, de rédacteur en chef adjoint et d'éditorialiste en chef. "L'expérience de Francis en tant que journaliste politique ne pourra que nous être bénéfique, notamment en 2014" avec les élections fédérales, européennes et régionales, estime l'administrateur-délégué.

Contacté par l'agence Belga, le futur rédacteur en chef de La Libre se dit, lui, "très heureux" que le choix de la direction d'IPM se soit porté sur lui. "Je connais ce journal de la cave au grenier pour y travailler depuis 1980. J'apprécie l'esprit qui y règne et sa ligne claire, que je compte respecter et consolider. Je souhaite également maintenir la rigueur et l'indépendance vis-à-vis des pouvoirs politique et économique qui y sont actuellement en vigueur."

"La Libre est un journal doté d'un bel avenir. Il faut le faire évoluer et l'inscrire dans la révolution numérique qui est en marche", poursuit-il, annonçant vouloir renforcer l'équipe de journalistes du quotidien sur la base de choix rédactionnels.

Francis Van de Woestyne tient enfin à saluer le travail entrepris par ses prédécesseurs, et en particulier celui de Vincent Slits, qui a mené "avec succès une grande réforme de La Libre tant sur le fond que sur la forme".

Nos partenaires