France: un ex-indicateur des gendarmes aurait livré des armes à Coulibaly

31/05/16 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Belga

(Belga) Un ancien indicateur des gendarmes de la section de recherches de Lille aurait fourni une partie des armes utilisées par Amédy Coulibaly à l'Hyper Casher lors des attentats de janvier 2015 à Paris, selon les informations de la chaîne française BFMTV et reprises par plusieurs médias.

France: un ex-indicateur des gendarmes aurait livré des armes à Coulibaly

France: un ex-indicateur des gendarmes aurait livré des armes à Coulibaly © BELGA

L'homme, un dénommé Claude Hermant, proche de l'extrême droite du nord de la France, aurait fourni six mois avant les attentats de janvier 2015 à Amédy Coulibaly quatre pistolets Tokarev et les deux Kalachnikov qui seront retrouvés plus tard dans l'Hyper Cacher et dans la planque du terroriste, selon BFMTV. Interrogé par l'antiterrorisme en décembre dernier, Claude Hermant raconte qu'à l'époque, il est un indicateur des gendarmes de la section de recherches de Lille. Sa mission: acheter des dizaines d'armes pour les revendre, sous la supervision de la gendarmerie. Il n'a alors qu'un seul acheteur, un dénommé Samyr, selon la chaîne d'information française. Selon BFMTV, un adjudant-chef a reconnu devant des policiers que Claude Hermant, actuellement en détention pour son implication présumée dans une affaire de trafic d'armes instruite à Lille, était l'une de ses sources. La compagne de M. Hermant, également auditionnée en décembre 2015, a pointé la responsabilité des gendarmes qui "n'ont pas fait leur boulot" pour remonter jusqu'à la filière terroriste. Les gendarmes n'ont pas souhaiter réagir, conclut la chaîne d'info. (Belga)

Nos partenaires