France/Soupçons de financement libyen: les biens immobiliers de Claude Guéant saisis

20/06/17 à 12:57 - Mise à jour à 13:00

Source: Belga

(Belga) Les juges d'instruction français qui enquêtent sur des soupçons de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 ont récemment ordonné la saisie des biens immobiliers de l'un des proches collaborateurs de l'ex-président, Claude Guéant, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Plus de deux ans après la mise en examen de M. Guéant, ancien ministre de l'Intérieur, dans cette affaire, son appartement parisien du XVIe arrondissement ainsi que sa résidence secondaire ont fait l'objet d'une saisie, décidée le 12 juin, selon cette source. M. Guéant peut néanmoins continuer d'occuper ses propriétés. "Il s'agit d'une mesure conservatoire pour empêcher Claude Guéant de vendre ses biens immobiliers", a expliqué à l'AFP son avocat Claude Bouchez El Ghozi. Dans ce dossier tentaculaire, les juges s'intéressent à des flux financiers impliquant des protagonistes liés au régime de l'ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi. D'anciens dignitaires de Tripoli et des témoins ont évoqué la thèse de versements, mais les magistrats n'ont pas la preuve que des fonds aient alimenté la campagne. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos