France: quelques milliers de manifestants contre le gaz de schiste dans le sud

28/02/16 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Belga

(Belga) Au moins 3.500 personnes, selon les organisateurs, se sont réunies dimanche à Barjac, dans le sud de la France, pour demander l'interdiction totale de l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste.

France: quelques milliers de manifestants contre le gaz de schiste dans le sud

France: quelques milliers de manifestants contre le gaz de schiste dans le sud © BELGA

Derrière des pancartes clamant "Touche pas à mon schiste" ou "Stop au gaz de schiste et charbon", les manifestants ont défilé dans le petit bourg médiéval pour réclamer une loi interdisant "définitivement toute exploration et toute exploitation des hydrocarbures non conventionnels". En 2011, une loi a interdit la technique de la fracturation hydraulique en France, mais la "recherche" reste autorisée. Le 28 janvier, la justice a autorisé le groupe pétrolier Total, dont le permis avait été suspendu en 2011, à reprendre ses recherches dans la région de Montélimar (sud). Le gouvernement a fait appel de cette décision et Total s'est engagé à ne pas recourir à la fracturation hydraulique, mais les opposants au gaz de schiste ne sont pas rassurés. "Les pétroliers comme Total obtiennent des permis sur 15 ans, ils tablent sur un changement de majorité (à la présidentielle de 2017, ndlr) et l'arrivée au pouvoir de partis favorables à l'exploitation du gaz de schiste", a estimé Paul Reynard, l'un des porte-parole des collectifs Stop au gaz de schiste. Un responsable du parti d'opposition de droite, Les Républicains, a déclaré récemment que sa formation devrait être "le parti du gaz de schiste". (Belga)

Nos partenaires