France: les policiers en colère restent mobilisés avant une entrevue avec Hollande

25/10/16 à 02:27 - Mise à jour à 02:30

Source: Belga

(Belga) La colère des policiers français qui réclament plus de moyens n'a pas faibli lundi au huitième jour du mouvement, malgré le début de concertations et une rencontre prévue mercredi entre le président François Hollande et les syndicats, contestés par la base.

Plusieurs centaines de policiers en tenue civile ont à nouveau manifesté lundi soir à Paris. Ils se sont rassemblés sur le terre-plein central de la place de l'Opéra, dans le centre de la capitale. Les manifestants, scandant "Policiers en colère, citoyens avec nous" et "Cazeneuve démission", à l'adresse du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ont ensuite marché sur la chaussée en direction de la place Vendôme, siège du ministère de la Justice. Au milieu de la circulation, des voitures de police, vraisemblablement en patrouille, ont déclenché leur sirène en signe de soutien en passant à proximité. Des taxis, des autobus, des piétons leur ont eux aussi manifesté leur soutien. Bloqués par un cordon de gendarmes, les policiers ont poursuivi leur marche dans le centre de Paris et ont rallié la célèbre place de la Concorde, où ils se sont dispersés dans le calme. Révoltés par une attaque au cocktail Molotov contre quatre de leurs collègues le 8 octobre en banlieue parisienne, après une année éprouvante sous le régime de l'état d'urgence lié à la vague d'attentats djihadistes, les policiers réclament plus d'effectifs et de moyens matériels et des peines sévères pour leurs agresseurs. Les protestataires ont lancé un nouvel appel à se rassembler mercredi devant l'Assemblée nationale, juste avant que le président socialiste reçoive les organisations syndicales. (Belga)

Nos partenaires