France: le milliardaire russe Kerimov inculpé, colère de Moscou

23/11/17 à 06:41 - Mise à jour à 06:42

Source: Belga

(Belga) Le milliardaire et sénateur russe Souleïman Kerimov, dont l'arrestation à sa descente d'avion lundi soir à Nice, sur la riviera française, a provoqué la colère du Kremlin, a été inculpé mercredi pour blanchiment de fraude fiscale.

Il doit remettre son passeport et verser une caution de cinq millions d'euros. Il n'a pas le droit de quitter le département des Alpes-Maritimes où est située Nice, a précisé à l'AFP le procureur de la République, Jean-Michel Prêtre. Dans cette affaire, instruite à Nice depuis fin 2014, un avocat fiscaliste de la Côte d'Azur et deux hommes d'affaire suisses sont déjà inculpés. M. Kerimov a été interpellé en descendant d'avion lundi soir à Nice et aussitôt mis en garde à vue. Le milliardaire est détenteur d'un passeport diplomatique, qu'il n'aurait toutefois pas utilisé lundi, voyageant pour des raisons privées. Son interpellation a provoqué la colère de parlementaires russes et une réaction du Kremlin. Le chargé d'affaires français à Moscou a été convoqué après que la Douma, chambre basse du Parlement, eut voté une résolution dénonçant une violation de la convention de Vienne sur l'immunité diplomatique. "Le statut de sénateur de Souleïman Kerimov, ainsi que le fait qu'il soit citoyen de la Russie, constituent un gage que nous entreprendrons tous les efforts possibles, les efforts maximaux pour protéger ses intérêts juridiques", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "M. Kerimov bénéficie d'une immunité de juridiction pénale étrangère pour les seuls faits accomplis dans l'exercice de ses fonctions", a pour sa part souligné le ministère français des Affaires étrangères. M. Kerimov est soupçonné de s'être approprié plusieurs propriétés mitoyennes sur la magnifique presqu'île du Cap d'Antibes, havre pour milliardaires, par des achats successifs à travers un prête-nom et pour des montants sous-déclarés. Le préjudice pour le fisc français serait de "plusieurs dizaines de millions d'euros", selon une source proche du dossier. C'est au détour d'une banale enquête pour trafic de stupéfiants que la police française a été mise sur la piste, intriguée par les allées et venues, avec de l'argent liquide, de la secrétaire de l'avocat fiscaliste antibois Philippe Chiaverini. Avant son inculpation, M. Kerimov a passé deux nuits en garde à vue au commissariat, dans le cadre de cette information judiciaire ouverte pour "blanchiment aggravé de fraude fiscale aggravée en bande organisée". (Belga)

Nos partenaires