France/Chambres à gaz et "détail": condamnation pénale pour Jean-Marie Le Pen

06/04/16 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Belga

(Belga) L'ancien président du Front national (extrême droite) Jean-Marie Le Pen a été condamné mercredi par la justice française à 30.000 euros d'amende pour avoir de nouveau qualifié les chambres à gaz de "détail" de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

France/Chambres à gaz et "détail": condamnation pénale pour Jean-Marie Le Pen

France/Chambres à gaz et "détail": condamnation pénale pour Jean-Marie Le Pen © BELGA

Le tribunal correctionnel de Paris l'a déclaré coupable de contestation de crime contre l'humanité et a rejeté l'immunité parlementaire qu'invoquait le cofondateur du parti d'extrême-droite, aujourd'hui député européen. Les juges ont également ordonné, à titre de peine complémentaire, la publication d'un communiqué judiciaire dans trois journaux. Jean-Marie Le Pen, 87 ans, a en outre été condamné à verser au total 10.001 euros de dommages et intérêts à trois associations. Le parquet avait requis au moins 30.000 euros d'amende contre Jean-Marie Le Pen, déjà condamné à deux reprises, au civil, par la justice française pour des propos similaires, tenus pour la première fois en 1987. Le 2 avril 2015, au journaliste qui lui demandait s'il regrettait d'avoir qualifié les chambres à gaz de "détail", Jean-Marie Le Pen avait répondu: "Pas du tout. Ce que j'ai dit correspondait à ma pensée que les chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la guerre, à moins d'admettre que ce soit la guerre qui soit un détail des chambres à gaz". (Belga)

Nos partenaires