Frais scolaires : 413 euros par an et par enfant

16/08/12 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Le Vif

La Ligue des Familles a plaidé jeudi, lors d'une conférence de presse, pour une application, de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de règles plus claires et plus strictes pour limiter les frais scolaires.

Frais scolaires : 413 euros par an et par enfant

© Thinkstock

Elle dénonce le système scolaire belge francophone qui est, selon ses conclusions, le plus inégalitaire des pays de l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE). Une enquête réalisée par la Ligue des Familles montre ainsi que les parents dépensent annuellement 413 euros en moyenne par enfant en frais scolaires.

Cette enquête pointe notamment le coût des fournitures scolaires, dont le montant peut varier de 1 à 6 d'une école à l'autre. Les parents d'un enfant en maternelle doivent ainsi dépenser, par an et par enfant, 89,16 euros en moyenne, contre 141,24 euros en primaire et 253,45 euros en secondaire.

Le soutien scolaire est aussi au centre des critiques de la Ligue des Familles. En primaire, il faut dépenser le cas échéant de 20 à 25 euros par séance de logopédie, frais qui ne sont remboursés par les mutuelles qu'a posteriori. En secondaire, le phénomène de course à la réussite pousse certains parents, parfois à la demande de l'école, à inscrire leurs enfants à une remédiation extérieure payante. Or, dénonce la Ligue des Familles, ce soutien est une "mission de l'école, (à mener) dans l'école, par l'école et qui devrait être gratuite".

Enfin, les voyages scolaires coûtent, eux, 258 euros en moyenne chaque année. "La mise en place d'un plafond concernant ce type de frais et une justification d'un lien entre ces voyages et le projet pédagogique me paraissent nécessaires", explique Denis Lambert, le directeur général de la Ligue des Familles.

L'organisation dénonce encore les écoles qui demandent aux parents d'assumer ce que la Ligue des Familles appelle "les frais interdits". Ces frais recouvrent par exemple la vente de manuels scolaires, le dépassement des 75 euros par an pour les frais de photocopies ou encore la contribution demandée pour la location de la salle de gymnastique. "Ces frais sont illégaux. Nous proposons donc de mettre en place un système de facture unique mensuelle pour tous les frais scolaires. Cela permettra davantage de clarté et évitera que les enfants ne soient des transporteurs de fonds. Nous comptons bien faire pression durant l'année scolaire sur les pouvoirs publics afin de faire évoluer cette situation", conclut Denis Lambert.

La Ligue des Familles a réalisé cette enquête durant l'année scolaire 2011-2012, sur base volontaire, auprès de 35 familles issues de milieux urbains ou périurbains.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires