Frais bientôt réduits pour les personnes qui donnent leurs organes de leur vivant

21/11/16 à 16:23 - Mise à jour à 22/11/16 à 08:48

Source: Belga

(Belga) Le Comité d'Assurance de l'Inami a donné son feu vert lundi à une réduction des frais pour les personnes qui donnent leurs organes de leur vivant, annonce la ministre de la Santé Maggie De Block.

Frais bientôt réduits pour les personnes qui donnent leurs organes de leur vivant

Frais bientôt réduits pour les personnes qui donnent leurs organes de leur vivant © BELGA

A partir du printemps prochain, les donneurs d'organes ne devront plus payer de quote-part personnelle pour la plupart des prestations médicales réalisées dans l'année suivant leur admission à l'hôpital pour le prélèvement d'organe(s). C'est en effet au cours de cette période que les coûts jusqu'ici à leur charge sont les plus élevés. Les donneurs ne devront également plus payer les consultations, ni les prestations de biologie clinique et de radiologie réalisées au cours de la période s'étendant de la fin de la 1re année suivant le prélèvement à la dixième année. Vu la pénurie actuelle de donneurs, de plus en plus de transplantations ont lieu grâce aux personnes qui donnent un organe de leur vivant. En 2015, on a dénombré 90 donneurs vivants (57 reins et 33 foies), tandis que pour 2014 et 2013, ces mêmes chiffres s'élevaient respectivement à 107 (67 reins et 40 foies ) et à 105 (63 reins et 42 foies). L'accord médico-mutualiste 2015 a prévu un montant de 263.000 euros pour financer la mesure. (Belga)

Nos partenaires