Fouad Belkacem condamné à 18 mois de prison pour incitation à la haine

06/06/13 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Le Vif

La cour d'appel d'Anvers a condamné jeudi Fouad Belkacem, l'ancien porte-parole de Sharia4Belgium, à dix-huit mois de prison et 550 euros d'amende pour incitation à la haine et à la violence à l'encontre des non-musulmans dans plusieurs vidéos diffusées sur YouTube.

Fouad Belkacem condamné à 18 mois de prison pour incitation à la haine

© Belga

Il avait également tenu des propos injurieux au sujet du décès de Marie-Rose Morel, ancienne membre de la N-VA et du Vlaams Belang, et s'était aussi rendu coupable d'harcèlement à l'encontre de Frank Vanhecke, veuf de Marie-Rose Morel et ancien président du Vlaams Belang.

Fouad Belkacem a diffusé ces dernières années plusieurs petits films sur YouTube dans lesquels il décrit les musulmans comme des êtres supérieurs et les appelle à dominer le monde et à combattre les incroyants, soit les non-musulmans. Il fait usage d'un langage incendiaire et on retrouve des bruits de balles et des images d'armes dans le fond.

Le lendemain du décès de Marie-Rose Morel un film avait été publié sur internet dans lequel il l'injurie.

Selon la cour, Fouad Belkacem tente d'atteindre une sorte de "statut de héros" auprès de son public jeune et facilement influençable, et il profite pleinement de l'attention médiatique qui lui est accordée. Il use et abuse de l'islam et ne se soucie pas, selon la cour, des dégâts qu'il cause avec ses "prêches haineux". Pas seulement auprès des non-musulmans visés dans ses interventions, mais aussi auprès des musulmans pacifiques qui souhaitent vivre en harmonie avec les autres communautés.

Fouad Belkacem avait été condamné en première instance pour ces faits à deux ans de prison, dont un an ferme, et à 550 euros d'amende. La cour d'appel a estimé qu'une peine ferme était plus adéquate, compte tenu de l'entêtement de l'ancien porte-parole de Sharia4Belgium, mais a tenu compte d'une précédente condamnation. Fouad Belkacem a en effet écopé en novembre dernier de six mois de prison ferme pour incitation à la haine et à la violence après des incidents survenus à Molenbeek-Saint-Jean autour du port du niqab.

La cour d'appel estime qu'il est question ici d'une unité d'intention, mais l'a tout de même condamné à dix-huit mois de prison supplémentaires. Il devra payer un euro de dédommagement à Filip Dewinter (Vlaams Belang), Frank Vanhecke et au Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme.

Fouad Belkacem n'était pas présent jeudi matin à l'audience.

En savoir plus sur:

Nos partenaires