Forte progression du nombre d'élèves dont la langue maternelle n'est pas le néerlandais

14/04/16 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Belga

(Belga) Le nombre d'élèves fréquentant des établissements scolaires de la périphérie de Bruxelles dont la langue maternelle n'est pas le néerlandais a connu une nette augmentation en quelques années, ressort-il d'une réponse de la ministre flamande de l'Enseignement, Hilde Crevits (CD&V), interrogée à ce sujet par le député N-VA, Koen Daniels.

Forte progression du nombre d'élèves dont la langue maternelle n'est pas le néerlandais

Forte progression du nombre d'élèves dont la langue maternelle n'est pas le néerlandais © BELGA

Selon la ministre, on en a dénombré 28,7 pour cent dans l'enseignement primaire au cours de l'année 2008-2009. Cette proportion a grimpé à 42,2% au cours de l'année 2014-2015. À l'échelle de la Flandre, on assiste également à une augmentation de ce public scolaire, mais dans une proportion moindre. Dans l'enseignement primaire, on a dénombré 11,8 % des élèves dans cette situation en 2008-2009, et 16, 8 % en 2014-2015. En Région bruxelloise, la progression est moins forte, mais elle était déjà très élevée en 2008-2009: 68,4% (70,9% en 2014-2015). Selon Mme Crevits, l'évolution est comparable dans l'enseignement secondaire. (Belga)

Nos partenaires