Forte hausse du nombre de plaintes reçues par le médiateur de l'énergie en 2016

05/01/17 à 11:13 - Mise à jour à 11:14

Source: Belga

(Belga) Le Service fédéral de médiation de l'énergie a reçu 5.526 plaintes en 2016, contre 4.211 plaintes l'année précédente, soit une augmentation de plus de 30%, a indiqué le médiateur jeudi dans un communiqué. Une hausse attribuée à plusieurs décisions politiques, notamment en Flandre.

Le médiateur de l'énergie pointe une série de décisions qui ont "contribué à alourdir considérablement la facture en 2015 et en 2016", particulièrement l'augmentation de la TVA de 6 à 21%, la suppression des kWh gratuits en Flandre, l'augmentation de la contribution au Fonds énergie en Flandre jusqu'à 100 euros pour une consommation moyenne et l'évolution des tarifs de distribution. Six plaintes sur dix (61,7%) ont été déposées en néerlandais, pour 37,7% en français et 0,6% en allemand, note le service de médiation. Dans le détail, 21% des plaintes reçues en 2016 concernaient des problèmes de comptage (traitement des données des compteurs, compteur défectueux, déménagement...). Et 16,5% concernaient la transparence ou la clarté des prix tandis que 16,1% des plaintes se rapportaient à des problèmes de facturation liés à des retards d'émission et la lisibilité des factures. Les problèmes de paiement des factures d'énergie comptaient pour 13,7% des plaintes et 11,6% visaient les pratiques de vente des fournisseurs d'énergie. Les autres plaintes reçues se rapportaient aux problèmes relatifs au changement de fournisseur (5,6%), à la qualité du service (3,9%) et à un certain nombre de compétences régionales (11,5%) telles que le raccordement au réseau de distribution et les coupures, les pannes de courant, l'énergie verte, les kWh gratuits et les tarifs de distribution. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos