Forte baisse des demandes d'asile dans l'UE début 2016

16/06/16 à 19:10 - Mise à jour à 19:10

Source: Belga

(Belga) Le nombre de nouvelles demandes d'asile dans l'UE a chuté d'un tiers lors des trois premiers mois de l'année, par rapport au trimestre précédent, s'élevant à près de 290.000, a indiqué jeudi l'Office européen de statistiques Eurostat.

Forte baisse des demandes d'asile dans l'UE début 2016

Forte baisse des demandes d'asile dans l'UE début 2016 © BELGA

Parmi ces "primo-demandeurs d'asile", de nationalité principalement syrienne, plus de 60% ont déposé leur requête en Allemagne, qui est aussi le pays au taux le plus élevé de demandeurs en proportion de sa population, selon les chiffres d'Eurostat. A fin mars, "un peu plus de 1 million" de demandes d'asile étaient toujours en cours d'examen dans les pays de l'UE, par les autorités nationales compétentes. "Au cours du premier trimestre 2016, 287.100 primo-demandeurs d'asile ont introduit une demande de protection internationale dans les Etats membres de l'UE, soit un chiffre en baisse de 33% par rapport au quatrième trimestre 2015", selon Eurostat. Les Syriens, plus de 102.000 parmi tous les nouveaux demandeurs d'asile de janvier à mars, "sont demeurés la principale nationalité des personnes sollicitant une protection internationale" dans l'UE, "devant les Irakiens et les Afghans (avec chacun environ 35.000 primo-demandeurs)". Après l'Allemagne, où près de 175.000 demandes ont été déposées au premier trimestre (soit 61% du total), l'Italie (8%), la France (6%), l'Autriche (5%) et le Royaume-Uni (4%) suivent dans la liste des pays les plus sollicités. En proportion de la population de chaque Etat membre, l'Allemagne est aussi en tête (avec 2.155 demandeurs d'asile entre janvier et mars par million d'habitants), devant l'Autriche (1.619), Malte (904), le Luxembourg (888), la Suède (790), Chypre (749) et la Hongrie (693). (Belga)

Nos partenaires