Formation flamande: N-VA et CD&V envisagent l'équilibre budgétaire à partir de 2016

07/07/14 à 20:43 - Mise à jour à 20:43

Source: Le Vif

La N-VA et le CD&V, qui négocient la formation du gouvernement flamand, envisagent le retour à l'équilibre budgétaire à partir de 2016, indiquait-on lundi dans l'entourage des négociateurs.

Formation flamande: N-VA et CD&V envisagent l'équilibre budgétaire à partir de 2016

© BELGA

L'ambition serait de ramener en 2015 le déficit budgétaire prévisible (1,3 à 1,4 milliard d'euros) à quelque centaines d'euros - on cite le chiffre de 300 millions -, pour revenir à l'équilibre l'année suivante.

Une réunion samedi sur le cadre budgétaire n'a pas permis de trancher tous les points sensibles. Certaines nouvelles compétences, telles que le bonus logement, les allocations familiales ou le soutien aux personnes handicapées, manquaient encore de données suffisantes. Les groupes techniques ont donc planché sur ces éléments lundi.

Les visions de la N-VA et du CD&V doivent s'accorder sur l'ampleur des réductions dans les dépenses publiques et d'éventuelles nouvelles recettes pour développer des politiques nouvelles. Les textes sont toutefois déjà au stade de la seconde lecture.

La marge de manoeuvre budgétaire du gouvernement flamand pour des politiques nouvelles connaîtrait de fortes fluctuations à politique inchangée, ont confirmé les partenaires sociaux flamands lundi. Elle se réduirait de 800 millions en 2015 et 300 millions en 2016, en raison essentiellement de la participation des entités fédérées à l'assainissement des finances publiques belges, avant de repartir à la hausse (800 millions en 2017, 74 millions en 2018 et à nouveau 800 millions en 2019).

D'un déficit de 130 millions d'euros en 2014, le budget flamand se creuserait à près d'un milliard d'euros en 2015 et 1,3 milliard en 2016, avant de revenir dans le vert (354 millions d'euros) en fin de législature, en 2019.

En savoir plus sur:

Nos partenaires