Formateur: les six à nouveau réunis pour les discussions budgétaires

20/11/11 à 18:40 - Mise à jour à 18:40

Source: Le Vif

Les représentants des six partis qui négocient la formation du gouvernement, le PS, le MR, le cdH, le CD&V, le sp.a et l'Open Vld ont repris leurs discussions budgétaires dimanche peu avant 22 heures.

Formateur: les six à nouveau réunis pour les discussions budgétaires

© Belga

Les présidents des six partis (PS, MR, cdH, CD&V, Open Vld et sp.a) se sont retrouvés vers 16h30 à la présidence de la Chambre à Bruxelles, après une pause de deux jours consacrée à des entretiens bilatéraux entre M. Di Rupo -par ailleurs président du PS-, et les dirigeants des cinq autres formations. Le formateur a encore rencontré dimanche les présidents des deux partis libéraux, Alexander De Croo (Open Vld) et Charles Michel (MR).

Les négociateurs, qui ne se sont plus vus depuis jeudi en session plénière, sont toujours à la recherche d'un accord global en vue de trouver 11,3 milliards d'euros pour boucler le budget de l'an prochain, avec un déficit réduit à 2,8% du PIB.

Les libéraux francophones et néerlandophones ont rappelé samedi, lors d'un congrès du MR à Marche-en-Famenne, leur volonté d'une plus forte réduction des dépenses des différents niveaux de pouvoir par rapport aux propositions du formateur. Ils plaident également pour l'application intégrale des recommandations socio-économiques formulées par la Commission européenne.

Reprise dans la soirée

Le formateur a expliqué auprès de chacun d'eux qu'il "allait très très loin" dans ces nouvelles propositions; il fait donc de nouvelles avancées et invite les six négociateurs à en tenir compte et à les examiner soigneusement, en prenant conscience que les marges de manoeuvre sont très réduites.

Les discussions budgétaires étaient censées reprendre à 21 heures mais à la demande de l'Open Vld, la reprise a été retardée. Les négociations ont finalement repris peu avant 22 heures.

Parmi certains des partenaires, on considère que cette proposition est en quelque sorte celle de la dernière chance.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires