Ford Genk offre une prime de licenciement d'au moins 77.000 euros

26/10/12 à 08:09 - Mise à jour à 08:09

Source: Le Vif

La direction américaine de Ford offrirait une prime de licenciement d'au moins 77.000 euros par travailleur. C'est ce qu'aurait déclaré le directeur financier américain Bob Shanks selon les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

Ford Genk offre une prime de licenciement d'au moins 77.000 euros

© Image Globe

Ce montant ne serait naturellement pas aussi élevé pour l'ensemble des travailleurs: le travailleur qui ne serait arrivé que depuis peu au sein de l'usine Ford de Genk recevrait beaucoup moins que celui qui a déjà derrière lui une longue carrière au sein de l'usine.

Ce montant de 77.000 euros semble confortable à première vue, mais est inférieur au montant que General Motors (GM) avait mis sur la table lors de la fermeture d'Open Anvers. A l'époque 2.600 travailleurs s'étaient retrouvés sur le carreau et GM avait libéré 400 millions d'euros pour le plan social, soit 153.000 euros par travailleur. Chez VW Forest en 2006 c'était 144.000 euros.

Les syndicats de Ford Genk ne dévoilent pas leur jeu pour l'instant.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires