Floraliëntime : un jardin sur la Grand-Place de Bruxelles

15/08/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

Du 15 au 18 août, un jardin est installé sur la Grand-Place de Bruxelles. En son coeur, un chemin mène les visiteurs jusqu'à l'Hôtel de Ville : une invitation à entrer et découvrir les étonnants montages floraux qui ornent ses pièces. Il s'agit de la première édition de "Floraliëntime".

Floraliëntime : un jardin sur la Grand-Place de Bruxelles

© Clémentine Carlier

En montant les marches depuis les quais de la gare centrale de Bruxelles, on tombe inévitablement dessus : un énorme bouquet entouré de verdure, avec un panneau indiquant "Floraliëntime". A la sortie de la gare, un stand redirige les visiteurs qui le souhaitent vers la Grand-Place, lieu de l'exposition florale.

"Floraliëntime", c'est la déclinaison des Floralies gantoises à Bruxelles. "On voulait amener la nature à l'intérieur de l'Hôtel de Ville" explique Martha Meezer, porte-parole de Visitbrussels, co-organisateur de l'événement. Cette déclinaison s'illustre tout d'abord par un jardin devant l'illustre bâtiment. Une vingtaine d'arbres sont posés chacun sur une plateforme d'herbe fleurie. En son centre, un sentier amène le visiteur à l'intérieur de l'Hôtel de Ville.

Une alternative au tapis de fleurs

Toutes les pièces traversées par le circuit sont fleuries en abondance. On y découvre des montages floraux résolument modernes et créatifs : un nid géant, une grosse boule formée de fleurs et de coquillage, une corne d'abondance, des cupcakes,...

Si ce projet est né, c'est notamment en raison de l'insistance des touristes et des amateurs d'art floral. Le Tapis de fleurs de Bruxelles, de renommée mondiale, est réalisé une fois tous les deux ans. Beaucoup de touristes sont déçus de ne pas trouver chaque année ce chef d'oeuvre sur la Grand-Place quand ils visitent Bruxelles. "Ce n'est pas possible de le faire tous les ans" explique Pieter Toebaert, l'un des organisateurs à l'origine de l'exhibition. "Floraliëntime est donc une bonne alternative".

Un projet résolument belge
Les fleuristes ont tous un point commun : ils sont belges. Flamands, wallons, bruxellois. "La mixité des communautés est un point important de ce projet. Les Floralies gantoises mettent à l'honneur des créateurs floraux flamands. Ici, comme c'est un événement qui se passe à Bruxelles, on voulait qu'il soit entièrement belge" affirme Martha Meezer.

Pour réaliser leurs créations, les artistes ont suivi un thème : "Colours of Life". Pieter Toebaert révèle que l'objectif est que les artistes essayent de montrer au public pourquoi ils sont devenus fleuristes. "Nous avons demandé aux fleuristes de montrer ce que les fleurs signifient dans leur vie, l'interprétation qu'ils en font".
L'équipe de Peter Van Dessel de "Young Amadeus", vainqueure du concours du meilleur fleuriste de Belgique l'année passée, a réalisé un chemin floral. Environ 12.000 fleurs y sont disséminées. Les créations de la salle du Collège, quant à elles, ont été réalisées par des jeunes encore étudiants. "Cela montre que l'art floral est encore présent en Belgique" se réjouit Martha Meezer. "Des adultes en vivent et des plus jeunes sont prêts à prendre le relai".

Louise Carlier
Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.floralientime.be Entrée : 5 euros.

Nos partenaires