Flandre : le débat sur la réforme de l'enseignement est lancé

13/09/10 à 15:16 - Mise à jour à 15:16

Source: Le Vif

Le ministre flamand de l'Enseignement Pascal Smet veut réformer l'enseignement en dépassant le clivage classique entre enseignements général, technique, professionnel et artistique ainsi qu'en instaurant un système de suivi des élèves entre établissements scolaires.

Flandre : le débat sur la réforme de l'enseignement est lancé

© Belga

Ce système de suivi sera introduit dès le passage du primaire au secondaire, afin que les écoles secondaires connaissent mieux le passé de l'élève qu'elles accueillent, a indiqué le ministre au cours d'une conférence de presse.

La connaissance du néerlandais sera en outre évaluée dès l'entame du secondaire, à charge pour ceux qui maîtrisent mal la langue de Vondel de suivre une immersion linguistique ou des cours de langues supplémentaires. Il n'est toutefois pas question de test linguistique ni de base d'exclusion pour quelque élève que ce soit, a assuré Pascal Smet.

La séparation classique entre les types d'enseignement sera dépassée, avec notamment un premier degré largement général débouchant sur six grandes options (sciences et techniques, langues et littérature, etc) en 2e année.

Autre nouveauté d'importance, l'ensemble du parcours scolaire sera "différencié" selon le niveau des élèves. Les plus forts seront sollicités par des heures spécifiques tandis que les moins forts recevront la possibilité de récupérer leur retard. Les critères n'ont pas encore été définis.

Le troisième degré préparera l'élève à l'enseignement supérieur ou au marché du travail.

Le monde de l'enseignement néerlandophone est appelé à se prononcer sur le projet, ainsi que sur deux autres notes que Pascal Smet prépare. La mise en oeuvre de la réforme sera le travail du prochain gouvernement, après 2014.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires