Fin de la grève étudiante à la Haute école Francisco Ferrer à Bruxelles

09/10/17 à 13:56 - Mise à jour à 13:57

Source: Belga

(Belga) Les étudiants de 1ère et 2e année en soins infirmiers et sage-femme ont décidé de lever lundi à midi la grève initiée à 08h00 du matin sur le site Brugmann de la Haute école Francisco Ferrer à Bruxelles, étant donné l'attitude constructive de la direction et les engagements obtenus.

Plusieurs étudiants ont distribué des tracts à l'entrée de l'établissement, fermé entre autres avec des palettes. En conséquence, la plupart des cours ont été annulés en matinée. Les étudiants réclament une nouvelle délibération de l'année académique 2016-2017, des places de stages supplémentaires et un arrêt des transformations arbitraires de cours en pré-requis. Une centaine d'entre eux ont tenu une assemblée pour discuter des problèmes avant de conclure les négociations avec l'autorité de l'école. La direction du site concerné s'est engagée à améliorer la communication et à renforcer l'encadrement pédagogique. Les responsables de l'école dans son ensemble se réuniront dans l'après-midi afin d'étudier la possibilité d'une nouvelle délibération pour l'année académique 2016-2017 et la proposition de tenir une commission paritaire visant à discuter des revendications les plus larges. "On nous a expliqué qu'il y avait assez de places de stage, mais il y a trop peu d'étudiants qui ont pu y accéder l'année dernière", explique Orville Pletschette, membre de l'USE (Union syndicale étudiante). "On aimerait revenir sur ces critères d'accession en commission paritaire. Il faudrait au moins qu'un encadrement soit mis en place pour améliorer la réussite à ces tests d'admission". Il avance que 75 étudiants de 1ère année en soins infirmiers sur 159 n'ont pas pu obtenir un stage l'année dernière. (Belga)

Nos partenaires