Filip Dewinter : "La N-VA exécute notre programme"

30/04/13 à 09:58 - Mise à jour à 09:58

Source: Le Vif

Le Vlaams Belang avait sorti un "Scénario pour une gestion Vlaams Belang" en 2006, lorsque le parti était encore à son apogée. Le parti nationaliste espérait que le cordon sanitaire disparaîtrait au moins quelque part en Flandre.

Filip Dewinter : "La N-VA exécute notre programme"

© Belga

Finalement, le Vlaams Belang n'a pu prendre le pouvoir nulle part. Cependant, le document démontre que le parti nationaliste y était préparé. Le scénario contient cinq fers de lance : la sécurité, les finances et le personnel, les hautes fonctions, les étrangers et le flamingantisme.

Le parti souhaitait renforcer le caractère flamand des communes en flamandisant les noms de rues et en ajoutant des lions flamands sur plaques des noms de rues. Cette mesure a été reprise dans l'accord de majorité de la commune d'Alost. Selon le quotidien De Standaard, Karim Van Overmeire, échevin N-VA à Alost mais ancien membre du Vlaams Belang, a participé à l'écriture de ce scénario en 2006.

Augmenter la taxe d'inscription pour les étrangers

Ainsi, le Vlaams Belang voulait augmenter la taxe d'inscription pour les nouveaux venus. La ville d'Anvers avait décuplé cette taxe il y a quelques mois et le Vlaams Belang avait approuvé avec enthousiasme. Cependant, le gouverneur de la province Cathy Berx a suspendu l'augmentation en raison d'obstacles juridiques. Le bourgmestre N-VA de Boom, Jeroen Baert opte également pour une telle taxe.

Filip De Winter a le sentiment que ses anciens partisans passés à la N-VA ont emporté quelques-unes de ses idées. "Non seulement la N-VA suit notre stratégie, elle met également un certain nombre de mesures symboliques en pratique. Les transfuges ne sont manifestement pas venus sans bagages" a déclaré Dewinter.

Annelies Van Erp

Nos partenaires