Fêtes de Wallonie à Liège: le bourgmestre salue les efforts en matière culturelle

18/09/16 à 14:44 - Mise à jour à 14:50

Source: Belga

(Belga) Liège vibre depuis vendredi au rythme des différentes confréries de la ville, de concerts gratuits et de divers rendez-vous folkloriques. Le bourgmestre Willy Demeyer (PS) a pris la parole dimanche midi à l'Opéra Royal de Wallonie. Il y a abordé plusieurs points de l'actualité, rappelé les événements marquants de la ville et annoncé quelques initiatives à venir.

Fêtes de Wallonie à Liège: le bourgmestre salue les efforts en matière culturelle

Fêtes de Wallonie à Liège: le bourgmestre salue les efforts en matière culturelle © BELGA

Au bout de ce grand week-end de festivités wallonnes, le bourgmestre de la Cité ardente a commencé par aborder la question de la sécurité qui "ne doit pas être une fin mais un moyen". Soulignant les différentes réjouissances qui ont marqué la ville en 2016, Willy Demeyer a rappelé les nombreux événements liés à la culture au sens large du terme. "Depuis plus de quinze ans, nous rénovons l'ensemble des infrastructures culturelles et nous subventionnons les mouvements d'éducation permanente dans les quartiers. Chaque année voit s'ajouter un nouveau maillon à cette chaine célébrant la culture", a-t-il affirmé. M. Demeyer est revenu sur le premier week-end de mai qui a vu la métropole liégeoise vivre au rythme de l'événement "Métamorphoses". Ce rendez-vous, qui coïncidait avec l'ouverture du nouveau musée de la Boverie et l'inauguration de la passerelle "La Belle-Liégeoise", et qui a accueilli 75.000 personnes, sera renouvelé tous les deux ans. "Nous nous dirigeons vers une entière prise de conscience de cette Métropole. Cette mutation unanimement saluée constitue un tournant dans l'histoire de Liège." Willy Demeyer a par ailleurs annoncé le retour des agents de quartier pour accorder une certaine priorité à l'action territoriale. En ce qui concerne la mobilité, il a abordé la question du tram de Liège. "Alors que le projet était sur le point d'aboutir, Eurostat, le gendarme financier européen, a mis son veto à la poursuite du dossier tel que prévu. Heureusement, le gouvernement wallon a relancé la procédure. Le marché du tram devrait être attribué définitivement au printemps 2018." (Belga)

Nos partenaires