Fête nationale - Le roi Philippe met en garde contre les "faux prophètes" en cette période d'incertitude

20/07/16 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Belga

(Belga) Le roi Philippe a, lors de son traditionnel discours prononcé à l'occasion de la Fête nationale, mis en garde mecredi contre les "faux prophètes" qui, "jouant sur l'émotion", exploitent le climat d'insécurité, d'incertitude et d'instabilité généré ces derniers mois par les attentats et la crise migratoire notamment.

Plutôt que la peur et la division -illustrée aussi par le récent Brexit, selon lui- le souverain souhaite encourager à "renforcer tout ce qui contribue à la cohésion et la justice dans notre société". Et la Belgique, poursuit-il, ne manque pas d'atouts majeurs dans cette voie, notamment de par sa "longue tradition d'ouverture et d'engagement". "La recherche de l'unité dans la diversité anime la majorité de ceux qui vivent dans notre pays. Nous avons une culture de concertation et d'implication du citoyen dans la prise de décisions. Nous avons un tissu associatif et une société civile qui ont fait leurs preuves", fait valoir le chef de l'Etat qui salue dans la foulée les nouvelles formes de participation chez les jeunes, notamment via les plateformes numériques et de partage. Autre force des Belges face à l'adversité: le courage, celui qui permet de "surmonter les épreuves en s'appuyant sur ce qui est beau et grand", celui qui "exprime une force intérieure qui rejette le confort du défaitisme", poursuit Philippe citant en exemple les victimes des attentats du 22 mars dernier . "Vous, les blessés et les membres des familles touchées, avez réagi à cette épreuve avec une infinie dignité. Vous les membres des services de sécurité et d'intervention, vous avez agi avec un dévouement extraordinaire. Ce courage nous est donné en exemple. Il permet de garder confiance - en nous-même, dans les autres, et dans nos institutions - quand les crises se succèdent et ébranlent nos certitudes". (Belga)

Nos partenaires