Fête du travail: le gouvernement faible et injuste prépare une régression sans précédent, selon Onkelinx

01/05/16 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Belga

(Belga) La présidente de la fédération bruxelloise du PS a fustigé dimanche la faiblesse et l'injustice du gouvernement fédéral. Dans le contexte de la violence à l'échelle internationale et du terrorisme, elle a dénoncé la résurgence du racisme et de l'islamophobie.

Fête du travail: le gouvernement faible et injuste prépare une régression sans précédent, selon Onkelinx

Fête du travail: le gouvernement faible et injuste prépare une régression sans précédent, selon Onkelinx © BELGA

En la matière, cette tendance est encore plus marquée sur internet et dans le domaine de l'emploi qui représentent près de 70% des signalements au Centre pour l'égalité des chances. "Ça, Monsieur Jambon, ce sont des faits et pas des fables", a-t-elle lancé à l'adresse du ministre de l'lntérieur. "Comme si la malédiction s'était abattue sur nous, nous devons subir un gouvernement faible et injuste... Alors que Charles Michel a expliqué que la raison d'être de ce gouvernement de droite était de créer une nouvelle dynamique d'emploi..., aujourd'hui, les masques tombent. Selon les chiffres d'Eurostat sur le taux d'emploi en Europe, la Belgique est, avec la Finlande, le seul pays à voir son taux d'emploi diminuer. Par contre, les 'tax, tax, tax' sont bien là", a ajouté la présidente des socialistes bruxellois devant les militants bruxellois de son parti réunis à la Maison du peuple de Saint-Gilles. Pour Mme Onkelinx, le gouvernement MR-N-VA qui n'arrive pas à suivre sa trajectoire budgétaire, est injuste car à chaque conclave, il renforce les mesures punitives sur les pensionnés, les chômeurs et les malades. "Parce que pour la droite, le privilégié n'est pas celui qui détient une grosse fortune ou celui qui va la mettre au Panama", a-t-elle poursuivi, s'en prenant au projet du gouvernement de revenir sur l'abaissement de la durée du temps de travail à 38 heures qu'elle avait elle-même instaurée en 2001, sur la diminution de la période reconnue comme travail de nuit ou encore sur l'introduction du contrat de travail intérimaire à durée indéterminée. (Belga)

Nos partenaires