Festivités du 21 juillet : la police invite le public à venir en nombre malgré une sécurité renforcée

04/07/16 à 12:23 - Mise à jour à 12:22

Source: Belga

La sécurité sera - sans surprise - renforcée le 21 juillet prochain à Bruxelles à l'occasion de la Fête nationale, où presque aucune activité n'a été annulée. La police locale de Bruxelles a invité le public à venir en nombre. Le défilé mettra à l'honneur les services d'urgence intervenus lors des attentats du 22 mars.

Festivités du 21 juillet : la police invite le public à venir en nombre malgré une sécurité renforcée

© Belga

Les organisateurs sont tous "très conscients que l'on vit une période assez spéciale", a reconnu Guido Van Wymersch (commission permanente de la police locale), à l'occasion de la présentation des festivités à la presse. Mais il n'en a pas moins invité la population à venir en nombre, "afin de prouver que l'on vit normalement".

"Si vous pouviez laisser vos sacs à main et vos sacs à dos à la maison, cela nous facilitera la tâche, car il y aura partout des fouilles visuelles, parfois plus approfondies, ainsi que des barrières Nadar grâce auxquelles on va essayer de canaliser (la foule) de façon plus sécurisante encore que les autres années", a-t-il poursuivi.

Les organisateurs n'ont pas dû renoncer à beaucoup d'activités par mesures de sécurité, a assuré Carine Verstraeten (syndicat d'initiatives Bruxelles Promotion). Elle cite l'annulation du "Death Ride" de la police fédérale depuis le toit du tribunal du travail, du fait que les effectifs seront sur le terrain.

Le Bal national, la Fête du Parc, le village policier, le Te Deum et le Feu d'artifice sont maintenus.

Le défilé civil et militaire, lui, rendra hommage aux services d'urgence intervenus lors des attentats du 22 mars, comme la Protection civile et les pompiers, le corps d'intervention de la police de Bruxelles, ou encore - pour la première fois - les douanes. Quant à la composante Terre de la Défense, elle recensera ce jour-là plus de militaires en rue que de participants au défilé, a relevé un responsable militaire.

Nos partenaires