Fermeture "temporaire" pour travaux du centre d'accueil de Lampedusa

13/03/18 à 19:07 - Mise à jour à 19:15

Source: Belga

(Belga) Le centre d'accueil pour migrants de l'île italienne de Lampedusa, dont les conditions se sont nettement dégradées ces derniers mois, va être temporairement fermé pour travaux, a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur.

Après avoir hébergé jusqu'à des centaines de personnes dans des conditions souvent dramatiques, le centre de Lampedusa, sur l'île italienne la plus proche des côtes libyennes, était devenu ces dernières années un centre d'identification où les migrants ne restaient que quelques jours avant de prendre un ferry pour la Sicile. Les migrants secourus en mer sont désormais conduits pour la plupart directement en Sicile: en 2017, la petite île n'a vu passer que 9.000 migrants sur les quelque 119.000 arrivés en Italie. Mais beaucoup étaient des Tunisiens arrivés directement sur l'île, à un rythme supérieur à celui des rapatriements systématiques consentis par Tunis, ce qui a poussé les autorisés italiennes à les maintenir sur l'île en attendant de pouvoir les rapatrier plutôt que de les perdre de vue sur le continent. La durée des séjours s'est donc allongée et plusieurs mouvements de protestation ont éclaté ces derniers mois. Le dernier en date, la semaine dernière, s'est terminé par un incendie criminel qui a fortement endommagé une partie des bâtiments. Des murs calcinés, des couloirs jonchés d'immondices, des matelas de mousse sans draps et des toilettes sales privées de portes... Les photos prises par un pompier syndicaliste ont fait le tour de la presse italienne. Avant même l'incendie, une délégation de plusieurs associations avait dénoncé les conditions de vie de la centaine de migrants, pour la plupart Tunisiens, qui vivaient là parfois depuis des mois. Mardi matin, la Croix Rouge italienne a menacé de cesser ses activités dans le centre si des mesures n'étaient pas prises pour assurer la sécurité des migrants comme du personnel. Dans l'après-midi, le maire de Lampedusa, Salvatore Martello -- qui avait battu en juin 2017 l'ancienne maire Giusy Nicolini, figure emblématique de l'accueil des migrants --, était à Rome au ministère de l'Intérieur, où une fermeture "temporaire" du centre, sans précision de durée, a été décidée. Les migrants vont être transférés rapidement dans d'autres centres afin que soient menés "les travaux de restructuration, en commençant par ceux déjà programmés comme la clôture, la cantine et la vidéosurveillance", a précisé le ministère. (Belga)

Nos partenaires