Fermeture de Doel : le parquet enquête sur un possible cas de sabotage

18/08/14 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Le Vif

Dans le cadre de l'enquête sur un possible sabotage à la centrale à l'arrêt Doel 4, le parquet fédéral investigue aussi sur un autre sabotage éventuel au transformateur électrique de Monceau-sur-Sambre.

Fermeture de Doel : le parquet enquête sur un possible cas de sabotage

© Image Globe

Ce transformateur avait été fortement endommagé en mars à la suite d'un important incendie et deux explosions. Selon le porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Der Sypt, il n'existe toutefois pas encore d'indices selon lesquels il y ait eu effectivement un acte de sabotage.
L'incendie de ce transformateur d'un point de connexion de réseau international s'était produit le 16 mars 2014. Deux explosions avaient été enregistrées dans le transformateur. Il avait fallu deux jours pour éteindre l'incendie.

Lundi, le journal Het Laatste Nieuws évoquait qu'une enquête était menée sur cet incendie car les instances de sécurité belges soupçonnaient aussi un cas de sabotage. Le parquet fédéral a confirmé l'enquête, mais nuance toutefois. "Lorsqu'une enquête est menée sur des gros incidents comme c'est le cas pour Doel 4, il est d'usage de réexaminer d'autres incidents similaires récents", explique le porte-parole. "L'incendie de Monceau-sur-Sambre est l'un de ces incidents similaires et est donc réexaminé. Il n'y aurait pas d'indications de sabotage actuellement."

En savoir plus sur:

Nos partenaires