Fermeture d'Océade - La proposition de prolonger au moins de deux saisons est restée sans suite - Ph. Close

07/11/16 à 23:30 - Mise à jour à 23:33

Source: Belga

(Belga) Une proposition de contrat a été envoyée au patron d'Océade pour permettre l'exploitation du complexe durant deux saisons complémentaires, mais il n'y a pas été donné suite, a affirmé lundi soir l'échevin Philippe Close en charge du projet Neo de réaménagement du plateau du Heysel. Celui-ci était interrogé par les conseillers communaux de l'opposition Marie Nagy (Ecolo), Joëlle Milquet (cdH) et Fabian Maingain (DéFI), sur la délivrance d'un permis de démolition, et sur les possibilités de concrétiser leur souhait d'une nouvelle prolongation du bail d'occupation par Océade jusqu'à la fin 2018.

Fermeture d'Océade - La proposition de prolonger au moins de deux saisons est restée sans suite - Ph. Close

Fermeture d'Océade - La proposition de prolonger au moins de deux saisons est restée sans suite - Ph. Close © BELGA

Philippe Close a rappelé que la prolongation du contrat accordée en 2014 prenait fin en janvier 2017, selon un avenant signé à un moment où le premier Plan Régional d'Affectation de Sol n'avait pas été annulé, et où le timing envisagé permettait aux autorités publiques de se prémunir contre les incertitudes liées à la dépollution du site au sujet duquel il est très difficile d'obtenir un timing précis de la part de l'homme d'affaires aux commandes d'Océade, a-t-il dit, sans citer le nom de Thierry Meeus. Toujours d'après Philippe Close, à la suite de l'annulation du PRAS et dans la foulée des discussions, toujours non abouties, entre "l'homme d'affaires" et le consortium Europea, promoteur du projet Néo, des négociations ont été engagées à propos d'une éventuelle prolongation de l'exploitation d'Océade pour rencontrer la volonté de poursuite d'exploitation pendant une période suffisamment longue et permettre à la Ville de garantir le respect de ses obligations vis-à-vis d'Europea tout en permettant la réalisation de la prolongation des lignes de tram le long de l'Avenue Impératrice Charlotte. "Une proposition de contrat a été envoyée à la suite de ces négociations, permettant de garantir une exploitation jusqu'à une clause de rendez-vous en mai 2018, date proposée afin d'envisager un timing définitif", a-t-il encore indiqué. (Belga)

Nos partenaires