Fermeture Caterpillar Gosselies - La direction du groupe ne donne pas de chiffres spécifiques pour Gosselies à ce stade

02/09/16 à 12:49 - Mise à jour à 12:49

Source: Belga

(Belga) Mark Thompson, le directeur financier du groupe Caterpillar, a confirmé, lors d'une conférence de presse à Nivelles, l'intention du groupe de fermer son site de Gosselies. Il a détaillé trois raisons pour lesquelles cette intention avait été prise au terme d'une étude globale approfondie, mais il a préféré ne pas donner, à ce stade, de chiffres spécifiques au site de Gosselies. Les raisons invoquées sont la taille importante du site, donc les coûts importants engendrés, sa surcapacité actuelle, et les possibilités de produire les mêmes équipements ailleurs à moindre coût et moindre investissement.

Fermeture Caterpillar Gosselies - La direction du groupe ne donne pas de chiffres spécifiques pour Gosselies à ce stade

Fermeture Caterpillar Gosselies - La direction du groupe ne donne pas de chiffres spécifiques pour Gosselies à ce stade © BELGA

Mark Thompson a aussi précisé que l'intention de fermeture exprimée par Caterpillar ne concernait pas ses activités de distribution à Grimbergen et Zeebruge. Le choix de Grenoble pour transférer les unités de production de Gosselies permet de maintenir une présence en Europe, et les clients et fournisseurs en Belgique continueront à être soutenus par le groupe. En ce qui concerne la raison de l'intention annoncée de fermeture du site de Gosselies, Mark Thompson a répété que le chiffre d'affaires du groupe était passé de 66 milliards en 2012 à 40 milliard en 2016. Alors que la phase d'information et de consultation va débuter avec les représentants du personnel, il a préféré ne pas donner de chiffres spécifiques au site de Gosselies. Le ministre de l'Emploi et de l'Économie, Kris Peeters, a confirmé avoir reçu la demande de l'entreprise américaine de lancer la phase d'information et de consultation dans le cadre de la loi Renault. (Belga)

Nos partenaires