Fermeture Caterpillar Gosselies - "Il ne faut pas baisser les bras", affirme Elio Di Rupo

02/09/16 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Belga

(Belga) Le président du PS Elio Di Rupo a appelé vendredi à "ne pas baisser les bras et trouver d'urgence une solution", après l'annonce de la fermeture du site de Gosselies de Caterpillar (2.200 travailleurs).

Fermeture Caterpillar Gosselies - "Il ne faut pas baisser les bras", affirme Elio Di Rupo

Fermeture Caterpillar Gosselies - "Il ne faut pas baisser les bras", affirme Elio Di Rupo © BELGA

"C'est une catastrophe absolue", commente M. Di Rupo, évoquant l'angoisse des travailleurs et de leurs familles. "Les travailleurs ont été incroyablement flexibles, entre rythme de travail effréné, sacrifices salariaux et jours de chômage économique. L'usine a été largement soutenue par les pouvoirs publics depuis des années. Cette décision en est d'autant plus violente et brutale." Le président du PS dénonce "la manière inhumaine utilisée par le patron de Caterpillar pour annoncer la catastrophe sociale (en quelques secondes, en anglais, se retirant ensuite sans répondre à aucune question)", témoignage à ses yeux d'un "mépris insupportable". Elio Di Rupo réclame d'urgence une solution pour les travailleurs, évoquant l'action du ministre-président wallon Paul Magnette. "Le PS soutiendra, à tous les niveaux de pouvoir, toutes les mesures envisageables pour soutenir les travailleurs." (Belga)

Nos partenaires