Fedasil ferme le centre d'accueil "L'Espoir" à Uccle

25/11/10 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Le Vif

Suite à de nombreuses plaintes, Fedasil a décidé de fermer le centre d'accueil pour demandeurs d'asile "L'espoir", à Uccle. Pour le directeur du centre, ces plaintes sont infondées.

Fedasil ferme le centre d'accueil "L'Espoir" à Uccle

© Belga

Fedasil a décidé de ne pas renouveler la convention qui la lie au centre d'accueil privé pour demandeurs d'asile, "L'Espoir". Cette convention prend fin le 31 décembre prochain. L'agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile base sa décision sur des plaintes de résidents concernant à leurs conditions de vie.

Pour le directeur du centre, Jean-Marc Massart, ces plaintes sont sans fondement. "Certains se plaignent de ne pas avoir de nourriture halal, d'autres de ne pas bénéficier des médicaments qu'ils souhaitent", a-t-il expliqué. "Nous avons toujours donné les médicaments nécessaires aux personnes qui en avaient besoin. Et nous tenons également à ce qu'aucune discrimination, ni privilège ne soient permis à l'Espoir".

Chez Fedasil, la fermeture du centre se justifie pleinement. Les plaintes des résidents et des associations "concernent des faits graves quant à l'accueil des demandeurs d'asile" explique Benoit Mansy, porte-parole de l'agence. "Nous avons réalisé un audit en août 2010. Malgré nos remarques, la situation reste inchangée. Avec le contexte de l'accueil en Belgique, nous n'avons pas pris cette décision inédite à la légère".

Le centre d'accueil privé, "L'Espoir" avait ouvert ses portes en février 2010, après la fermeture de la maison de repos qui occupait les lieux.

Le Vif.be, avec Belga

La rédaction du Vif.be a supprimé la possibilité de commenter cet article à cause de propos racistes, injurieux et xénophobes.

Nos partenaires