FDF et MR régleront leurs comptes

26/10/11 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Le Vif

Brouillé avec le MR, le FDF espère ne pas avoir affaire à un ingrat : "Le financement public du MR continuera de bénéficier jusqu'aux élections de 2014 de l'apport de voix du FDF", rappelait Olivier Maingain lors d'une incursion en terre montoise.

FDF et MR régleront leurs comptes

© Image Globe

Le hic, c'est que le MR décide comme bon lui semble de faire ou non un geste financier qu'attend visiblement le président du FDF : "nous vérifierons si Charles Michel aura l'élégance de régler les choses."

Grand seigneur, Maingain écarte toutes représailles. Comme exercer un droit de veto sur l'emploi du sigle MR : "Nous pourrions effectivement objecter que le patrimoine commun doit être partagé. Mais je ne vais pas passer mon temps à déclencher des hostilités sur le terrain juridique." Ce serait surtout trop bête de ne pas se quitter bons amis.

Une fois Charles Michel sorti de la négociation gouvernementale, il faudra bien trouver un arrangement à l'amiable entre présidents de parti. D'ici là, pas chien, le MR continue d'héberger dans son groupe à la Chambre les trois députés FDF : "On ne va pas aller au conflit ouvert en les délogeant." Car Olivier Maingain, Bernard Clerfayt et Damien Thiéry ne font pas mine de vouloir prendre la porte immédiatement. La cohabitation garde de bons côtés. "Ils bénéficient toujours de la logistique et du statut du groupe MR", fait-on remarquer chez les élus libéraux. Des collaborateurs universitaires, un droit de vote en commission : les FDF savourent ces derniers instants. Car livrés à eux-mêmes et privés de groupe politique, viendra le temps des vaches maigres.

P.Hx

Nos partenaires