Fausse menace d'attentat au City 2: le mandat d'arrêt contre l'auteur prolongé d'un mois

24/06/16 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Belga

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a prolongé vendredi d'un mois le mandat d'arrêt décerné à l'encontre de J.B., l'homme né en 1990 qui portait mardi matin rue Neuve à Bruxelles une ceinture d'explosifs factice et qui affirmait avoir été enlevé. L'homme, qui a reconnu avoir inventé son prétendu enlèvement, demeure inculpé du chef de fausse menace d'attentat, a indiqué le parquet de Bruxelles.

Fausse menace d'attentat au City 2: le mandat d'arrêt contre l'auteur prolongé d'un mois

Fausse menace d'attentat au City 2: le mandat d'arrêt contre l'auteur prolongé d'un mois © BELGA

Le suspect avait appelé mardi à 5h30 la police locale de Bruxelles-Ixelles, déclarant qu'il portait une ceinture d'explosifs qui devait être déclenchée à distance par une tierce personne. Il prétendait également avoir été enlevé dans une voiture puis déposé rue Neuve. Un périmètre de sécurité avait été alors dressé par la police autour d'une partie de l'artère commerciale à hauteur du complexe City 2 avant d'être finalement levé peu avant 10H30. La ceinture explosive de J.B s'est avérée être factice et contenait des biscuits et du sel. Le jeune homme de 26 ans était déjà connu de la Justice pour divers faits y compris certains liés à des problèmes d'ordre psychiatrique. En juin de cette année, il avait pris contact avec la police pour signaler qu'il avait été incité à rejoindre l'Etat islamique en Syrie. Une enquête a été ouverte à ce sujet mais ses déclarations n'ont pu être confirmées ou infirmées à ce stade. Le suspect avait par ailleurs été impliqué en 2014 dans un dossier du parquet fédéral. (Belga)

Nos partenaires