Fausse alerte à la bombe aux Guillemins: un déséquilibré mental à l'origine des faits

06/04/16 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Belga

(Belga) La fausse alerte à la bombe déclenchée mardi soir près de la gare des Guillemins, à Liège, provenait d'un déséquilibré mental, a indiqué mercredi le parquet liégeois.

Fausse alerte à la bombe aux Guillemins: un déséquilibré mental à l'origine des faits

Fausse alerte à la bombe aux Guillemins: un déséquilibré mental à l'origine des faits © BELGA

Un Camerounais résidant en Allemagne est sorti en début de soirée d'un car Eurolines revenant de Bruxelles, criant dans la rue qu'une bombe avait été posée dans le véhicule. L'homme a été rapidement interpellé et un périmètre de sécurité mis en place. La fouille du bus à l'aide d'un chien spécialisé dans la recherche d'explosifs n'a rien donné. Interrogé, l'individu a expliqué aux policiers s'être rendu à l'aéroport de Zaventem afin de constater l'ampleur des dégâts à la suite des attentats de Bruxelles. Il prétendait par ailleurs connaître le président américain Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel. Il exigeait notamment d'être remis en liberté pour prévenir celle-ci d'un acte terroriste éminent. Le suspect a en outre refusé d'être auditionné, affirmant être un agent secret. L'homme admet toutefois avoir été hospitalisé dans une institution psychiatrique en Allemagne. Il a été privé de liberté dans l'attente de l'avis d'un expert psychiatre. Le parquet dit craindre une récidive. (Belga)

Nos partenaires