Facebook, nouvel outil pour aider les étudiants en blocus

04/01/16 à 17:52 - Mise à jour à 17:52

Source: Belga

L'Université de Namur (UNamur) utilise Facebook pour la première année comme outil d'accompagnement des étudiants en période de blocus via la page "Méthode d'étude - SPU - Université de Namur", indique Benjamin Lambert, assistant au service de pédagogie universitaire (SPU), lundi, premier jour de la session d'examens.

Facebook, nouvel outil pour aider les étudiants en blocus

Lors des examens d'entrée en médecine et dentisterie, à Brussels Expo, juillet 2015. © BELGA/Nicolas Maeterlinck

"Quand vient le blocus, les étudiants n'ont plus le temps de venir se faire conseiller sur place. Nous pouvons donc les accompagner à distance via Facebook. L'idée est venue spontanément, car un cours en ligne coûtait trop cher. De plus, les étudiants sont tout le temps sur Facebook. Nous restons ainsi dans leur sphère habituelle", explique Benjamin Lambert.

Les étudiants posent leurs questions de méthodologie au SPU via un message privé sur le réseau social. Une réponse leur est envoyée dans les trois heures avant d'être publiée sur la page si elle est jugée pertinente pour l'ensemble des étudiants. Des conseils méthodologiques sont également postés, concernant, par exemple, la manière de favoriser sa mémorisation, ainsi que des vidéos ou liens permettant d'adapter sa méthode d'étude. Des capsules vidéos seront bientôt réalisées par le SPU pour les aider notamment à faire un bilan de leur méthode de travail au premier quadrimestre.

La page, qui compte 160 abonnés et "beaucoup plus de personnes touchées via les partages", n'est pas réservée aux étudiants de l'UNamur, ni aux universitaires, précise l'assistant.

Selon lui, Facebook est une arme "à double tranchant" qui présente beaucoup d'avantages, comme des groupes privés sur lesquels les étudiants partagent ressources et informations. "C'est également un facteur de distraction, tout comme le GSM. Mais cela existera toujours. Nous proposons d'y réfléchir réellement et de le maîtriser. Facebook doit être une récompense après une séance de travail: on n'y va pas n'importe comment", analyse Benjamin Lambert.

Par ailleurs, des séances de méthodologie sont proposées en début d'année, ainsi que des entretiens individuels. "Un blocus presque parfait", séance d'une heure en auditoire, est organisé début décembre pour répondre aux questions générales des étudiants: "Comment étudier? Quelles pauses prendre? Dois-je étudier au kot ou à la maison? Seul ou en groupe?", etc.

Nos partenaires