Face à la menace terroriste, la police abandonne les contrôles "Bob" statiques

20/01/15 à 07:05 - Mise à jour à 07:09

Source: Belga

La police a décidé de tirer un trait sur les contrôles d'alcoolémie statiques, lors desquels les agents sont postés au même endroit pendant plusieurs heures, rapporte mardi la presse flamande.

Face à la menace terroriste, la police abandonne les contrôles "Bob" statiques

La campagne Bob est en place depuis 2008. © BELGA/Nicolas Maeterlinck

Cette décision fait suite au relèvement du niveau de la menace terroriste en Belgique de deux à trois (sur une échelle de quatre), et au fait que les agents de police constituent une cible privilégiée pour les djihadistes.

Il n'y a, par ailleurs, plus assez d'effectifs pour organiser ce type de contrôle, étant donné qu'un grand nombre de policiers a été mobilisé pour assurer la sécurité dans les rues.

Le Commissariat général souhaite compenser l'abandon de ces contrôles statiques par un renforcement des contrôles dynamiques, lors desquels les agents changent d'endroit chaque quart d'heure ou demi-heure. Une disposition qui ne plaît toutefois pas aux syndicats.

En savoir plus sur:

Nos partenaires