Fabian Culot et Laura Crapanzano, deux conseillers sérésiens, proposés au CA de Publifin

21/03/17 à 09:38 - Mise à jour à 09:40

Source: Belga

(Belga) Le conseil communal de Seraing a proposé lundi soir la candidature de deux de ses élus à savoir Fabian Culot, chef de groupe MR et Laura Crapanzano, conseillère socialiste pour représenter la Ville au sein du futur conseil d'administration de Publifin, l'intercommunale faitière de Nethys, décriée depuis décembre dernier pour son organisation opaque et les rémunérations qu'elle accordait à ses anciens administrateurs.

Cette double désignation, qui a reçu l'aval de l'ensemble du conseil communal de Seraing à l'exception du PTB qui s'est aussi opposé aux réformes structurelles proposées au travers de l'ordre du jour de l'assemblée extraordinaire de Publifin programmée le 30 mars, devra être confirmée par les représentants des communes et de la province de Liège lors de ladite assemblée. Ces désignations lancent la valse de propositions qui seront faites devant les différents conseils communaux concernés. A commencer par celui d'Olne ce 22 mars qui devra confirmer la désignation de son échevin des Finances Cédric Halin (cdH), l'homme par qui le scandale a éclaté. Le 28 mars, ce sont les élus liégeois et verviétois qui devront respectivement se positionner sur la présence au sein du futur CA d'Hassan Bousetta (PS) et de Muriel Targnion (PS), bourgmestre de Verviers. Le conseil provincial qui se réunira lui deux fois la semaine prochaine enverra six représentants. Sont pressentis : Paul-Emile Mottard (PS), député provincial en charge de la Culture et du Tourisme qui devrait présider le futur CA, Katty Firket (MR), députée provinciale en charge de la santé mais également Pierre Erler (cdH), Léon Campstein (PS), Jean-Claude Jadot (MR) et Marc Hody (Ecolo) qui sera le seul survivant du précédent conseil d'administration. Celui-ci sera aussi intégré par Bruno Berendorff (PP), élu communal verviétois, qui sera finalement le douzième administrateur, le Parti Populaire ayant droit à ce siège en vertu des règles de représentativité wallonne. (Belga)

Nos partenaires