F1 - GP de Belgique - Verstappen fâché sur Ferrari et sur Vettel en particulier

28/08/16 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Belga

(Belga) "Ils ont bousillé ma course dès le premier virage", pestait le jeune prodige néérlandais de la Formule 1 Max Verstappen (Red Bull), 18 ans, dimanche à l'arrivée du Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, où sa 11e place ne lui rapportait aucun point, alors qu'il s'était élancé en première ligne.

F1 - GP de Belgique - Verstappen fâché sur Ferrari et sur Vettel en particulier

F1 - GP de Belgique - Verstappen fâché sur Ferrari et sur Vettel en particulier © BELGA

"Je ne sais pas ce qu'ils ont fichu mais c'est en tout cas moi la principale victime de leurs c........". Celui pour qui des dizaines de milliers de ses compatriotes avaient franchi la frontière belge et embouteillé l'autoroute ne nie pas pour autant qu'il avait un peu manqué son départ. "Pas super", je vous le concède", a-t-il en effet admis. "J'ai plongé à l'intérieur et j'ai bloqué une roue. Mais j'allais facilement passer le premier virage, que Sebastian a pris en se rabattant sur Kimi et moi. Cela a abîmé mon aileron avant. La voiture était pas mal amochée et mon fond plat était détruit. Ma course était déjà terminée. Chaque courbe me posait des problèmes. Vettel savait pourtant qu'il était à l'extérieur, mais il a quand même pris le virage sur la bonne trajectoire alors qu'il y avait déjà deux voitures à sa droite. Il aurait dû savoir que cela ne pouvait pas passer à trois de front !" Verstappen a ensuite lutté avec Räikkönen qui par radio s'est plaint de son comportement. "Son unique objectif est de me sortir de la piste", a en effet accusé le Finlandais. Ce que le Néérlandais a même plus ou moins admis. "Que faire d'autre à partir du moment où on n'est plus en mesure de rivaliser sur le bitume ? Et si celà ne plaît pas tant pis. Je défendais ma position comme je pouvais". La semaine prochaine rendez-vous à Monza. Un circuit trop rapide pour sa Red Bull, craint Verstappen. "J'avais déjà du mal à faire bonne figure face aux Mercedes et aux Ferrarri dans les ligne droites de Spa. Alors à Monza...", conclut-il en grimaçant. (Belga)

Nos partenaires