F-16: Steven Vandeput ne veut pas revenir sur les décisions qui ont été prises

19/04/18 à 11:13 - Mise à jour à 11:15

Source: Belga

(Belga) La procédure pour le remplacement des F-16 va se poursuivre, a assuré jeudi matin le ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA), lors de l'émission De Ochtend sur la VRT. "Nous devons poursuivre avec les décisions que nous avons prises", a-t-il déclaré au lendemain d'une séance marathon de la commission Défense de la Chambre consacrée au dossier.

Des experts de la force aérienne américaine et du constructeur Lockheed Martin y ont notamment affirmé que prolonger la durée de vie des F-16 serait compliqué et particulièrement coûteux. "Il n'est pas possible de prolonger leur durée de vie certifiée sur base des informations disponibles", a ainsi indiqué le colonel Jeff Gates. Cette conclusion semble contredire les documents de Lockheed Martin rendus publics par le sp.a. "Hier/mercredi, l'affirmation selon laquelle ces appareils pouvaient continuer à voler comme ça a clairement été réfutée. Nous devons oser poursuivre avec les décisions que nous avons prises", a répété Steven Vandeput. "A l'heure actuelle, les F-16 sont encore de bons avions mais ce ne sera pas toujours le cas. Nous devons les remplacer", a-t-il ajouté. Le ministre s'est également engagé à boucler la procédure d'attribution à propos de laquelle il devrait prochainement recevoir un rapport qu'il transmettra au gouvernement. "Je ne doute pas que la bonne décision sera prise", a encore déclaré Steven Vandeput. Interrogé dans Matin Première sur la RTBF, le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a quant à lui estimé que "la Belgique doit assumer son rôle en terme de défense". Et dans ce cadre, "ces F-16 devront être remplacés, que ce soit dans cette première moitié de l'année, dans les mois qui viennent ou dans les années qui viennent. C'est un enjeu majeur dont il faut essayer de limiter le coût. Alors, ce que le gouvernement va faire maintenant, c'est vérifier si l'on continue la procédure actuelle ou si on doit se lancer dans une autre procédure", a expliqué Didier Reynders selon qui une décision à ce sujet devrait être prise avant l'été. (Belga)

Nos partenaires