1958-2018, d'une guerre froide à l'autre

1958-2018, d'une guerre froide à l'autre

En 1958, l'arrière-fond politique de l'Expo est une guerre froide à peine édulcorée par une amorce de détente. Soixante ans plus tard, un froid polaire se réinstalle entre la Russie et l'Occident. L'histoire se répète ?

L'Expo 58, nid d'espions ?

L'Expo 58, nid d'espions ?

Tout romancier ou scénariste de BD qui prend l'Expo 58 pour cadre de son récit ne résiste pas à la tentation de faire du grand rendez-vous bruxellois le hot spot des espions de l'Est et de l'Ouest. Mythe ou réalité ?

Avril 58: le voyage d'Elisabeth de Belgique à Moscou, en plein guerre froide

Avril 58: le voyage d'Elisabeth de Belgique à Moscou, en plein guerre froide

Avant le prince Laurent, un autre "électron libre" de la famille royale a irrité et embarrassé le gouvernement belge : la reine mère Elisabeth qui, en pleine guerre froide, se rend dans le bloc de l'Est et en Chine et manifeste sa sympathie pour ces régimes communistes.

La mobilité à Bruxelles, l'encombrant héritage de l'Expo 58

La mobilité à Bruxelles, l'encombrant héritage de l'Expo 58

L'Expo 58 a servi d'aiguillon à une profonde métamorphose de Bruxelles. Soixante ans plus tard, la capitale peine à effacer l'empreinte laissée par les grands travaux routiers, véritables fractures urbaines et fardeau financier pour la Région.

La face cachée du mythe Expo 58

La face cachée du mythe Expo 58

Inscrite dans l'imaginaire des Belges, l'Expo 58 symbolise la modernité annonciatrice des Golden Sixties. Mais elle marque aussi la fin d'une époque, celle de la Belgique unitaire et insouciante.